Centre Suisse de Compétence pour le Handicap Visuel en Milieu Professionnel – SIBU

Centre Suisse de Compétence
pour le Handicap Visuel
en Milieu Professionnel
c/o SRIHV
chemin des Trois-Rois 5B
1005 Lausanne

021 345 00 70

Perspectives

«La vie à pleins gaz.»
– Sascha Feldmann

Sascha Feldmann aime la vitesse, passer de 0 à 100 en quelques secondes. Mais c’est de 100 à 1 que son acuité visuelle est passée en l’espace d’un an, à cause d’une maladie héréditaire (la NOHL, voir le texte d’explication). Depuis, il est obligé de mener sa vie à une allure plus tranquille. Après avoir dû renoncer à son métier de cuisinier, il aborde ce tournant plein d’énergie positive.

«Et maintenant, tu ne vois plus que la moitié du monde.»
– Marlise Ritter

C’est ce qu’a pensé Marlise Ritter, en apprenant que sa tumeur au cerveau avait détruit le nerf optique et causé une hémianopsie. Elle a perdu aujourd’hui la moitié du champ visuel des deux yeux et sa vision est radicalement diminuée. Pour cette réceptionniste chez Visana, ne pas se lamenter sur la moitié du monde qu’elle a perdue est un effort de tous les instants.

«Je n’ai pas besoin de mes yeux pour masser.»
– Gabriele Schröder

Gabriele Schröder était employée au service après-vente des CFF jusqu’à ce que la progression d’une dégénérescence maculaire l’empêche de faire son travail. Elle a alors suivi un an de formation au Sibu à Bâle, puis trois ans en école de massage, et elle est aujourd’hui en stage au club de football des Grasshoppers. Apprendre à vivre avec un handicap visuel, se réorienter radicalement dans son métier et encaisser psychologiquement ce qui lui arrivait: tout cela l’a marquée, mais elle aborde chaque jour suivant le principe que ce qui ne la tue pas la rend plus forte.

‹Revenir au front› à force d’obstination et de volonté
– Niklaus Gnädinger

On dit qu’un malheur n’arrive jamais seul : le proverbe prend une toute autre signification quand on est soi-même concerné. Niklaus Gnädinger, dit ‹Nick›, en a fait l’expérience. Ce qu’il a construit s’est écroulé en peu de temps. Pourtant, il n’a jamais renoncé. Voici comment il s’est relevé et a reconquis sa place au soleil.